leçon n° 
50

Suite à

« Suite à » n’est pas admis par le Petit Robert, il faut utiliser « A la suite de ».

Dans « les Nouvelles difficultés du Français moderne », Joseph Hanse l’admet dans le cadre commercial uniquement (Suite à votre lettre du... Suite à votre commande...) mais le déconseille néanmoins.

On lui préfèrera donc « A la suite de ».