leçon n° 
35

COD / COI

C’est à dire complément d’objet direct / complément d’object indirect.

On l’a vu dans la leçon 7 : le verbe conjugué avec avoir s’accorde avec le COD si celui-ci est placé devant.
2 exemples

  • J’ai mangé une pomme (mangez des pommes !)
⇨ La pomme que j’ai mangée
Le COD est ici « que » qui remplace « pomme » nom féminin. « Que » est devant, donc on accorde.
  • J’ai planté mes disques durs.
⇨ Les disques durs que j’ai plantés
Le COD est ici « que » qui remplace « disques durs » masculin pluriel. « Que » est devant, donc on accorde.

Pourquoi dès lors n’y a-t-il pas d’accord dans les phrases suivantes ?
  • La femme à qui j’ai parlé
  • Les femmes auxquelles j’ai pensé
  • Les femmes dont j’ai rêvé

Parce que qu’il n’y a pas ici de COD mais des COI, des compléments d’objet indirect !
Or, le participe passé conjugué avec avoir s’accorde avec le COD (et non le COI) si celui-ci est placé devant.

Comment distinguer COD et COI ?
Remettons les phrases sous une forme plus simple :
  • J’ai mangé la pomme ⇨ COD
  • J’ai planté les disques durs ⇨ COD
  • J’ai parlé à la femme ⇨ COI
  • J’ai pensé aux femmes ⇨ COI

C’est donc le « à » ou « aux » ou « dont » (la préposition) qui fait toute la différence entre le COD et le COI !