leçon n° 
154

Le tréma

Le tréma est un signe que l’on place au-dessus des voyelles e, i, u, pour indiquer que la voyelle qui les précède immédiatement doit être prononcée séparément.

- Sur le « e » de :
⇨ aiguë, ambiguë, exiguë, contiguë, ciguë, canoë, Israël, Noël...
⇨ mais : goéland, goélette, goémon, moelle, poêle, poème, poésie, israélien...

Remarque
⇨ Le ë n’est pas prononcé dans : Mme de Staël, Saint-Saëns.

- Sur le « i » de :
⇨ ambiguïté, exiguïté, aïeul, faïence, égoïste, haïr, maïs, ouïe, inouï, coïncider, coïnculpé...
⇨ mais : coincer, Saigon, séquoia, Hanoi, oui, ouistiti, éblouir...

- Sur le « u » de :
⇨ Saül, Esaü, capharnaüm.